Risque de toi Lyrics

Eddy de Pretto Lyrics

You are viewing Risque de toi Lyrics - Eddy de Pretto

Risque de toi song lyrics are written by Eddy de Pretto

Complete information about Risque de toi lyrics

Selected song name: Risque de toi
Singer Name: Eddy de Pretto
Lyrics written by: Eddy de Pretto

You can see all the lyrics of Eddy de Pretto songs at rare-lyrics.com




Ouais, ouais
Ouais, ouais


Il y a dans ton corps tous les vices
Cet aspect tout toxique qui m'excite
Je tomberais bien dans le feu, je me moque du danger
Je mettrais même mon sexe à brûler
Je prends le risque de toi
Je dirais peu importe les chutes
Plus encore la chaleur de ton mucus
Qui me fait tomber au plus bas
Où l’on s'envole parfois à deux
Je suis prêt à perdre pied
Je prends le risque de toi



Et quand ?
Et quand ?
Dis-moi seulement quand, à deux nous ferons qu'un
Et quand ?
Et quand ?
Dis-moi seulement quand, à deux nous ferons qu’un
x2
Quand ? Quand ?
Où ? Où ? Où ?


Je veux même toucher le fond du gouffre
Là-bas ou l'on se fou que tout soit foutre
Je tomberais bien dans le creux, qui fait sombre malheureux
Qui est même beau quand c'est dégueu
Je prends le risque de toi
J'préfère même l'effroi face à l'ennui
Car moi quand j'ai trop chaud, je salis
Alors dis-moi que t'es fou, que t’aimes glacer mon sang froid
Que t’aimes souiller mon joli
Je prends le risque de tout


Et quand ?
Et quand ?
Dis-moi seulement quand, à deux nous ferons qu'un
Et quand ?
Et quand ?
Dis-moi seulement quand, à deux nous ferons qu’un


Quand ? Quand ?
Où ? Où ? Où ?
Quand ? Quand ?
Où ? Où ? Où ?

Ouais, ouais
Ouais, ouais, ouais
Ouais, ouais
Ouais, ouais, ouais
Ouais, ouais
Ouais, ouais, ouais
Je veux..
Ouais, ouais
Ouais, ouais, ouais
Ouais, ouais
Ouais, ouais, ouais
Ouais, ouais
Ouais, ouais, ouais


Car tu me hisses au-delà de tout et le reste on s'en la**e
Je me fous de tout les coups qu'on rama**e et qui nous glacent
Après tout il n'y a rien à craindre
On restera les seuls en place
Regarde-les comme ils font peur
Leurs cœurs malades devant la glace
Car j’me jette sans grande frayeur dans tes bras que je ne crains pas
J'ai déjà pas mal joué ailleurs, à jouer à pire mais je m'en bats
On s'en donnera à cœur joie
Au pire on sera morts de sueur
On sera le plus beau des dégâts avec nos restes de colle au cœur

Quand ?
Quand ?
Où ? Où ? Où ?
Je veux...
Quand ?
Quand ?
Où ? Où ? Où ?


Et quand ?
Et quand ?
Dis-moi seulement quand, à deux nous ferons qu'un
Et quand ?
Et quand ?
Dis-moi seulement quand, à deux nous ferons qu'un