Un homme et un microphone N°2 Lyrics

Ece Mumay Lyrics

You are viewing Un homme et un microphone N°2 Lyrics - Ece Mumay

Un homme et un microphone N°2 song lyrics are written by Ece Mumay

Complete information about Un homme et un microphone N°2 lyrics

Selected song name: Un homme et un microphone N°2
Singer Name: Ece Mumay
Lyrics written by: Ece Mumay

You can see all the lyrics of Ece Mumay songs at rare-lyrics.com






Hun, hun
Elite tu me reçois ?
Check


De la droiture avant l'cash, quand la vie t'rend muet
Mon nom sur une vitre embuée, avant l'crash de la voiture
C'est comme ça qu'j'vois le Rap : une écriture insignifiante
Avant qu'on parte, le dernier cri d'une jeunesse édifiante
Devant le public, on transpire, j'laisse tout transparaître
Je veux transmettre à ceux qui transportent
Des transpalettes, de la force, mec
J'suis pa**é par là, s'il faut y aller j'y retournerais
Un flic tue un noir, j'vois les gyros tourner
Quand ça pète, remballe ta morale, suffit d'une balle : t'es mort
On a**iste à trop de crimes racistes d'ici à Baltimore
Le seum que j'ai pourrait remplir des containers
T'es comme moi si t'es prêt à tout péter dès qu'on t'énerve
La violence n'est qu'un hameçon
Mais y a l'pa**é qu'aucun n'a**ume
Des hommes traités comme des cana**ons
Coupant des cannes à sucre
J'ai toujours été un pet** révolté
P't-être que si ces mecs te ressemblaient un peu t'irais voter
À la télé un politique est encore innocenté
L'industrie pharmaceutique fait tout pour qu'on ruine nos santés
Que nous cache-t-on ? Que des lobbys comme Chantal
Chantage indélébile, on tient les pays, le cash tombe

Brrr, brrr, brrr
$-Crew boy
Le 8 juin dans les bacs, #Feu
Balance ça, balance ça
Eh, ça fait


Parfois j'ai envie d'tout faire péter
Pour qu'il ne reste rien d'ce désordre
Ils s'battent plus pour défendre leurs droits
Mais restreindre ceux des autres
C'est pas attaquer les homos qui t'rendra ta virilité
C'est pas enfermer des humains qui stoppera l'incivilité
J'te l'ai déjà dit, j'ai pas les mêmes valeurs qu'eux
J'suis pas de ceux qui jugent les hommes à leurs gueules
J'évite les flatteries dès lors que c'est l'orgueil que l'on recueille
J'me fie à mon infanterie d'enfants tristes, j'honore qu'eux
On fait l'tri, on dort peu, peur du lendemain
Combien de boussoles a-t-on perdues en chemin ?
Trop de divertissements abrutissants
Pour qu'on puisse pas s'élever
Combien de mes frères ont des plans qu'ils n'accomplissent pas ?
Des complotistes aux francs-maçons, ils travestissent l'information
Terroristes ou résistants ? Ça dépend qui t'raconte l'histoire
C'est la bataille de la frime, il faut pas idolâtrer
Sur leurs cartes, ils ont réduit la vraie taille de l'Afrique
J'serai toujours du côté d'ceux qui sont brimés
Mais j'me méfie aussi des envies de vengeance des opprimés
Ça dit des conneries sur les coutumes
Des gens différents, mais qui parle ?
On vient vraiment de tous les horizons dans mon équipage
Ouais, j'ai le cœur qui bat, j'suis coupable si j'l'écris pas
Une partie de ma mif' est musulmane, mon cousin porte la kippa
À la télé leurs débats sont superflus
Bienvenue dans le pays où être islamophobe c'est bien vu
F**k ces intellectuels en carton, notre force c'est l'unité
Leur pouvoir est limité quand nous la gardons
Regarde comme on nous place en face de l'écran
Si tout ça nous dépa**e, c'est parce que Dieu est grand
Faut pas péter les plombs, il est bête l'homme
L'opium c'est la peur et le peuple aime les péplums
Feu ! Hey

Putain c'est très très chaud frérot
Ci-mer ma gueule
T'as tué ça
Aïe aïe aïe mon gars Nek', ça dit quoi mon frère ?
On est là ou pas ?
C'est ça mon gars il s'agit que d'une été ici tu vois ce qu'il se pa**e, les gens nous demandent souvent : "Tu viens d'où mon frère" ou "T'es de quelle origine ?" Mais en vrai, j'peux pas leur répondre pour de vrai ; parc'que si on dit : "Ouais si tu viens d'ici", qui t'as dit de, t'arrêter là ? Tes parents ? L'Église ? Les livres ? Qui ? Tes potos ? Qui t'as dit d'arrêter ici ? Va jusqu'au bout mon frère ! On viens tous du même endroit, on est tous les mêmes
Quelle que soit la putain d'terre mère frérot, tu vois c'que je veux dire, hun ?
Quelle que soit l'apparence physique mon frère, le, le, tout ce qu'on a spirituellement, au fond on est les mêmes
C'est d'ça dont on parle
Tu vois c'que ça veut dire Doums ou pas ? Dis leur mon frère
Exactement, c'est justement de ça dont on voulait vous parler
L'entourage, yeah, yeah, yeah
On parle de toutes sortes de chose, d'une idée, de rappel de notre histoire commune
Pew !
Tu vois pas c'que j'veux dire, mais bon, on est pas là pour ça, on est là pour le divertissement frérot, donc Feu, j'veux qu'tu nous parle de Gildas, hein ?
Vas-y ouais
Vas-y dis leur c'est comment Gildas, Frémont, dis leur mon frère
Parce que, on vous parle de F', mais vous comprenez as-p, on va vous parler de G', vous allez saisir
Vas-y, vas-y, du coup t'sais quoi ? J'vais leur balancer un truc plus léger, ça fait genre, hun, hey


Si ta sœur est un avion d'cha**e, j'vais la détourner
Tu sais c'qui s'pa**e pendant les tournées ?
Les michtos essaient de charmer mon clan
Comme le rongeur dans l'Âge de glace
Elles n'auront jamais mon gland
Mes gars montent dans l'car pas besoin de bodyguard
Leurs montres sont lourdes
Ils font de la muscu' quand ils regardent l'heure
Direction l'Sud et les contrées nordiques
J'ai peur à chaque fois que je pa**e les portiques
Polo Ralph Lau' couleur pa**eport
Pourvu qu'ce soit pas mon sac que la douane décortique, hun
Bronzé sur la pochette, j'reviens de Dubaï
T'avais jamais vu ce genre de tou-bab
Pendant qu'les femmes des maris jaloux baillent
Nous, bah, on est là pour faire la nouba
J'me sens comme Elie, un jeune prince
Mais je ne suis pas dans mon lit quand je m'pince
Je tire un coup, c'est l'explosion de couleurs comme au Paintball
Des filles nues sur ma couverture, oui, je suis un playboy
Si j'faisais de la daube, si j'faisais comme toi
Tous mes potes me charrieraient, nan, j'peux pas
Vous parlerez dans mon dos, vous l'ferez, j'vous connais
Et vous m'sucerez quand j'arriverai le 8 juin dans les bacs !